Science-fiction :
le jour où l’église de Saint Jurs s’effondra

Mais après tout, est-ce vraiment de la science fiction ?

Les faits :

Le 5 octobre 2010, le maire de Saint Jurs prend un arrêté interdisant la circulation sur le chemin passant sous l’église Saint Georges, au motif qu’il existe des risques de chutes de pierres du mur de soutènement, face ouest, du parvis de l’église. L’accès à celle-ci est donc interdit depuis la route du col jusqu’à nouvel ordre.

Puis, plus rien ne se passe pendant plus de 2 années…

Le 17 mai 2013, un nouvel arrêté est pris par le maire (n°2013/011) et interdit la circulation non seulement sur le chemin passant sous l’église, comme le précédent, mais également, cette fois-ci sur la partie du parvis surplombant le village.

Les motifs eux aussi ont évolué : il n’est plus seulement question des risques de chutes de pierres mais aussi de l’effondrement possible du mur de soutènement du parvis de l’église.

Entre ces deux arrêtés, à part ouvrir un très grand parapluie, quelles ont été les actions entreprises ? Nulle trace dans les registres de délibération de la mairie. Nous ne voudrions surtout pas désinformer nos concitoyens et attendons donc avec impatience les éléments concrets que la mairie de manquera pas de leur fournir (preuves à l’appui bien sûr) pour prouver que Saint Jurs Infos s’inquiète pour rien, ce que nous reconnaitrons avec plaisir et soulagement si c’est le cas.

En attendant, voici la copie des 2 arrêtés tels qu’ils ont été affichés en leur temps. (cliquer sur les photos pour les agrandir)

arrêté du 5 octobre 2010 arrêté du 17 mai 2013
Peut on espérer avoir des éléments de réponse par rapport au degré de gravité réel de la situation, d’autant que la sécurité des habitants peut être réellement menacée ? Des précédents existent dans d’autres communes (Pralognan la Vanoise par exemple), et l’on peut à juste titre se monter inquiets…

Des barrières plutôt symboliquesOn peut aisément passer à côté des barrières, j’espace est large. Et à part l’arrêté municipal, aucun panneau ou pictogramme d’interdiction ou de danger.

5 commentaires à propos de “Science-fiction :
le jour où l’église de Saint Jurs s’effondra

  1. Mais c’est horrible!
    Est-ce qu’il y a des pierres qui peuvent se détacher et rouler dans le village?!
    Il faut absolument que la mairie nous informe sur les risques.

  2. Peut-être attend t-on que le mur s’effondre sur quelqu’un pour réagir !!! Il faudrait mettre des photos du dit mur, c’est à peine croyable ! Certaines personnes du village ne sont peut être pas monté voir…
    N’oublions pas non plus que le presbytère est habité, donc l’évaluation des risques devrait être prise bien plus au sérieux !!!
    Une faille dans le mur qui représente bien les autres :) (de failles)

  3. Mais non, les pierres ne peuvent pas tomber sur quelqu’un puisque ça fait trois ans qu’on n’a plus le droit de passer. …
    merci de soulever le problème, le village sans le parvis de l’église et sa vue, ce n’est plus vraiment le village!
    Mais pourquoi donc rien n’est fait? !

  4. Mais si, mais si, les pierres peuvent toujours tomber sur quelqu’un car on a largement la place de passer à côté des barrières qui ne sont, en fait, que très symboliques. Et comme nous l’avons déjà dit, un enfant ne prendra pas ou ne saura pas forcément lire le texte affiché dessus, et un étranger idem… Quand à la question pourquoi donc rien n’est fait, croyez bien que nous sommes les premiers à nous la poser et que si nous avions la réponse, cela nous rassurerait peut-être.

  5. Propriétaire de l ancienne maison qui donne sur le parvis, nous avons écrit par deux fois a la mairie pour signaler notre inquiétude sur le sujet et notre désir d être tenu informé des solutions envisagées pour le résoudre.

    A ce jour pas de nouvelles…

    Que je sache, les seuls travaux entrepris ont été l abattage des deux arbres , RIP.
    Les coupables ayant été désignés et décapites, tout rentre dans l’ordre et la population peut dormir sur ses deux oreilles…

    Cependant,’hiver arrive et les intempéries ne vont certainement pas arranger les choses, peut être faut il tout simplement attendre les prochaines élections pour envisager une VRAIE solution.

    En espérant que le mur tienne jusque la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


2 + = quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>