Réaction

Certains, après lecture de « Saint-Jurs Info » ont rapidement estimé qu’il ne s’agissait-là que d’une attaque contre le maire !

Les heureux ! Ils portent en eux une foi aveugle en la démarche des élus. Ces citoyens confortablement assis sur leurs certitudes seront peut-être les premiers à crier au loup quand ils recevront leur feuille d’imposition en 2015.

Deuxièmement, la personne du maire, dans une commune, n’est finalement qu’accessoire. La féodalité s’est éteinte depuis longtemps et le régime démocratique exige, pour son bon fonctionnement, que l’on occupe sans peur et sans frilosité le rôle de citoyen qui nous a été dévolu par la République.

Alors, ce maire ou un autre, qu’importe ! L’essentiel c’est que la communauté villageoise dispose de suffisamment d’informations pour se faire un jugement éclairé. Ensuite, le problème du maire ne regarde que chacun… dans l’isoloir.

Nadine Ehrmann

 

Les commentaires sont désactivés.