Le journal

Le numéro de décembre 2013 peut être directement consulté en ligne sur Calaméo ou téléchargé ici : Saint-Jurs Infos n°2

Un numéro spécial bâtiments

Ce numéro traite principalement des bâtiments communaux. Bâtiments qui vont se construire, bâtiments qui vont s’écrouler… Mais surtout, au-delà du cubage de béton et de l’esthétique en découlant, de l’impact de ces bâtiments sur les finances et l’endettement de notre commune et donc de ses habitants.

L'automne à Saint Jurs

Le numéro d’octobre 2013 peut être directement consulté en ligne sur Calaméo ou téléchargé ici : Saint-Jurs Infos n°1

Un numéro spécial finances communales

Pourquoi se pencher, dans ce numéro, sur les finances communales ? Parce qu’elles sont le nerf de la guerre et qu’il est important de savoir ce dont disposera la municipalité élue lors des prochaines élections.

En effet, les habitants de la commune souhaitent des améliorations dans leur vie quotidienne (à chacun ses priorités). La prochaine équipe municipale devra faire avec le budget dont elle disposera. Il est donc important, pour tous, de savoir de quoi sera fait demain, au-delà des promesses électorales.

Les finances municipales sont aussi au cœur du dossier le plus important : celui du garage-salle polyvalente. Ce projet va t-il ou non grever durant plusieurs années, les capacités d’investissement de la commune voire sa possibilité de répondre aux besoins urgents qui ne manqueront pas d’apparaître au cours des prochaines années.

C’est donc avec rigueur, sans a priori et en s’appuyant sur les chiffres que l’équipe du journal a analysé la situation.

A chacun de se faire son idée en toute connaissance de cause.

Que va devenir le journal ?

Nous vous avions annoncé un numéro 3 de Saint-Jurs Infos, or le temps nous a manqué. C’est pour cette raison que nous avons publié sur Internet, le compte rendu du conseil municipal.
A l’heure actuelle, la campagne officieuse des municipales a commencé et nous ne souhaitons pas interférer car contrairement à ce qui se propage, nous ne roulons pour personne et ne voulons être récupérés par personne.

Le Château de Saint JursLa naissance de ce journal a relevé de la nécessité et non de l’opportunité. Voilà quelques mois, il nous a paru inacceptable qu’un projet comme la salle polyvalente, d’une telle ampleur financière, soit décidé sans aucune transparence au mépris de l’opinion et des désirs villageois. Aujourd’hui, plus aucun habitant de Saint Jurs ne pourra dire « je n’étais pas au courant ».

Nous avons choisi, dans les deux numéros qui ont paru, d’appeler un chat, un chat. Il eut été plus confortable de suggérer, d’enrober nos propos. L’heure n’était plus à ce genre de concession car y a eu dans ce village trop de blessures ; blessures encore béantes qui exigent d’un citoyen responsable un minimum de solidarité.
Notre but n’était pas de plaire mais d’informer ; peut être certaines vérités sont-elles douloureuses à entendre.
Quant au ton choisi, on peut y voir une sorte de message. On ne peut « oublier » impunément que les élus reçoivent un mandat des citoyens. Cela veut dire qu’ils n’existent que par eux. En retour, ils ont des devoirs notamment celui de rendre des comptes sur la place publique, d’écouter et d’entendre.

 Quid du journal à l’avenir ?

Son existence dépend du choix qui sera fait par la future équipe municipale en place. Si la voie de l’opacité est à nouveau choisie, ce journal ne pourra qu’être réactivé.
C’est donc sur le site Saint-Jurs Infos que vous retrouverez l’actualité villageoise. Nous vous encourageons aussi à consulter la page Facebook, très vivante, qui ne nécessite aucune inscription à Facebook pour pouvoir être lue.