Mon village dont personne ne parle

Mon village dont personne ne parle

Document : cet article a été publié dans un quotidien régional le 25 août 1973. Pour une meilleure lisibilité, nous l’avons retranscrit ci-dessous. Samedi 25 août 1973 Reportage Texte : Robert Bouvier Photos : Michel Perrier Mon village dont personne ne parle Quelques toits perdus dans les lavandes : Saint-Jurs sur le plateau de Valensole. 50 habitants qui vivent sans histoires et qui Lire la suite

Visage estival

Le village change de visage

Depuis quelques temps, des habitants de Saint Jurs n’hésitent pas à retrousser leurs manches pour améliorer et aménager des recoins du village jusque là quasiment laissés à l’abandon. La municipalité est à son tour entrée dans la ronde avec un chantier participatif, en collaboration avec le Parc du Verdon, pour restaurer le bassin vouté de la fontaine fraîche. De la Lire la suite

L’auberge de Vauvenières

Inauguration de l'auberge de Vauvenières

C’est le 1er mai qu’a été inaugurée l’auberge de Vauvenières, un restaurant tenu par Marga Mathis qui s’installe donc avec son mari François à Saint-Jurs. Madame la maire, Danielle Urquizar, a honoré de sa présence cette manifestation bonne enfant à laquelle participaient une soixantaine de personnes. Dans un cadre plaisant et fleuri, sous la tonnelle ou dans la grande salle, Lire la suite